Culture

Bruxelles

 

Argumentaire

C'est presque par hasard que je me suis retrouvé, un beau matin, à faire de la photographie. J'ai toujours aimé les textes, j'ai toujours aimé travailler chez moi, je n'ai jamais aimé me lever tôt et la photographie m'est toujours apparue comme une activité complexe et les photographes comme des héros osant s'aventurer sur des champs de bataille, déshabiller des filles, escalader des montagnes, bref braver tous les dangers. Et puis, presque par hasard donc, on m'a demandé de faire des billets pour la radio et de les lires en direct, très tôt le matin. C'est comme ça que j'ai découvert la ville à l'aube. Une ville à peu près déserte où les noctambules viennent de rentrer et où les travailleurs ne sont pas encore partis de chez eux. Une ville qui m'appartenait complètement. J'ai eu alors envie de capturer ces moments étranges de la «ville avant la ville», ces lumières bizarres, ces brumes, ces pluies et ces ciels de fin de nuit. C'est comme ça que j'ai commencé.

Auteur Thomas Gunzig

Né à Bruxelles en 1970, libraire, Thomas Gunzig a reçu le prix Rossel 2001 pour son premier roman Mort d'un parfait bilingue (Au diable Vauvert). Nouvelliste, il est expert en titres étonnants : il a notamment concocté les recueils Situation instable penchant vers le mois d'août (Editions Jacques Grancher), Il y avait quelque chose dans le noir qu'on n'avait pas vu (Julliard), À part moi personne n'est mort (Le Castor Astral) et Le plus petit zoo du monde (Au diable Vauvert) qui a reçu le prix des éditeurs en 2003.

Informations techniques

Achat online: http://eshop.renaissancedulivre.be/bruxelles-derniers-reves.html
Prix TTC: 19.900
ISBN: 0
Format: 24 x 21 cm
Nombre de pages: 96
Dépôt légal: D/2013/12.763/27
Lien permanent:
Code barres: 9782507051617
Code Sodis: 00007159978
Type de reliure: Cartonné
Date de parution: Jeudi, 17 Octobre 2013